Escroquerie aux virements bancaires internationaux

Le réseau des Conseillers du Commerce Extérieur de la France (CCEF) nous alerte sur la mise en place d’une nouvelle forme d’escroquerie aux virements bancaires internationaux.

Concrètement, une entreprise française reçoit d’un de ses fournisseurs étrangers une demande de modification de sa domiciliation bancaire à l’étranger. De bonne foi, l’entreprise française encode les nouvelles coordonnées et effectue par la suite un règlement de factures par virement bancaire sur ces nouvelles coordonnées. En fait, cette demande de modification n’émanait pas du fournisseur mais d’un escroc. Ce dernier a donc perçu indument des sommes versées par l’entreprise française, laquelle demeure débitrice vis-à-vis de son « vrai » fournisseur.
Face à une telle situation, l’entreprise française est sans recours contre sa banque puisque cette dernière a agi conformément aux instructions que son client lui a données.
Il est conseillé aux entreprises, pour ne pas se retrouver dans la situation décrite ci-dessus, d’adopter des règles de prudence, comme, par exemple, de vérifier la réalité des changements de situation administrative, comptable et bancaire de leurs fournisseurs.

Publicités

3 commentaires

  1. […] même que ces pratiques commencent à toucher les entreprises, en B2B. De faux emails/courriers de la part de vos fournisseurs à l’étranger vous sont envoyés afin de changer les coordonnées de virement bancaire et […]

  2. Bonjour,
    il y a une parade bien plus éfficace et peut onéreuse, c’est e rétablir le contrôle du nom du titulaire du compte en même temps que le contrôle des 2 codes iban et bic qui sont des codes aveugles gérés par ordinateur incapables de faire le lien avec le véritable titulaire du compte, les banquiers ont une grande responsabilité dans cette situation: d’escroquerie actuelle
    1_ ils ont modifié une disposition qui exigeait de vérifier le nom et leur responsabilité était engagée, en 2009 ils ont modifié cette disposition
    2_ils ont privilégiés la rapidité des virements en vérifiant seulement les 2 codes qui pour le non professionnel de la banque ne permet aucun moyen d identification,
    Quand on remet à un utilisateur de la banque une facture avec les coordonnées de l entreprise connue, mais les 2 codes ne peuvent être vérifié car n étant pas à votre banque ces codes sont soumis au secret bancaire, l’emetteur du virement ne peut faire aucun contrôle sauf d’appeler le fournisseur mais c est l escroc qui vous confirme ses codes donc vous valider et trop tard en 24h le virement est déja à la disposition de l escroc la banque de l escroc n a fait aucun rapprochement et le paiement d une facture arrive facilement sur le compte d un particulier escroc dans ce cas
    Résumez mobilisez vous comme je le fais depuis 2 mois car j ai été victime par paiement de facture une montage très sophistiqué et dans la zone SEPA (zone Euro) vers un compte Suisse
    Les dindons de la faces ce sont les entreprises des escrocs de plus en plus riches, des banquiers qui connaissent bien le problème mais ne font rien pour améliorer la sécurité puisqu ils n’ont rien à perdre, et les entreprises sont les seules à assumer les pertes alors qu ils ont confiés leur argent à des « professionnels banquiers » c’est un comble
    il serait temps messieurs les chefs d entreprise de se mobiliser pour rétablir le contrôle du nom du titulaire du compte afin de permettre de refuser les virements et protéger contre ces escroqueries qui sont de plus en plus nombreuses(la zone Sepa est en mutation en ce moment c’est la banque de France qui préside le SEPA et la France travaille sur la réforme du système bancaire national c’est maintenant qu il faut faire pression pour améliorer la sécurité des moyens de paiement
    pour plus d informations : helikan007@gmail.com

  3. […] […]


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s