Retraites et réversion : des sujets complexes en pleine mutation

GANLes systèmes français de retraites par répartition connaît une crise liée notamment à plusieurs phénomènes démographiques. D’une part l’arrivée du papy-boom rend la proportion d’actifs trop faible par rapport au nombre de retraités. Le vieillissement de la population est de plus en plus flagrant : on attend 750 000 départs en retraite entre 2009 et 2020 et les prévisions indiquent que 30,6 % des français auront plus de 60 ans en 2035.

D’autre part, la hausse de l’espérance de vie prolonge considérablement la durée de la retraite. Alors que l’espérance de vie des français était, à la naissance, de 66 ans en 1950, on gagne aujourd’hui deux à trois mois par an de durée de vie. L’espérance de vie atteint aujourd’ui 78,4 ans pour les hommes et 84,8 ans pour les femmes et devrait encore augmenter d’environ 5 ans d’ici à 2050. Si la question des limites de l’allongement de la durée de vie fait débat, un certain nombre de scientifique attestent que les progrès médicaux pourrait encore faire gagner dix à quinze ans d’espérance de vie.
Aussi, n’hésitez pas à consulter un Expert Comptable sur le choix de votre statut de dirigeant et sur la structure de votre rémunération.
En savoir plus

Publicités

Le compte courant d’associé : un financement souple aux contraintes méconnues

L’apport en compte courant d’associé est une source de financement souvent utilisée  par les TPE et PME. Ces apports ont plusieurs objectifs : être un complément au capital constitué par les associés pour la création ou le développement de l’entreprise, compenser une insuffisance de trésorerie ou de fonds de roulement…Lire la suite

Rencontre annuelle avec le Club des partenaires

Jeudi, lors de sa soirée annuelle, l’Ordre des Experts Comptables de la région a réuni ses 18 partenaires afin de leur présenter :

– les actions de l’année 2011
– les grandes orientations du Conseil régional pour 2012-2013
– les manifestations de l’année 2012 auxquelles les partenaires seront associés
– son plan média
– …

Visualiser la présentation

Olivier NIOCHE, Vice-Président de l’Ordre des Experts Comptables, en charge de la communication, et Christophe PRIEM, délégué Communication, leur ont remis leurs carte et diplôme de PARTENAIRES pour l’année 2012.

Participaient également à cette réunion, les Présidents de Chambres départementales, les responsables des clubs et comités du conseil régional.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’audit de la protection sociale complémentaire

La protection sociale complémentaire offre de sérieux atouts à l’employeur et à ses salariés. Elle permet à ces derniers de bénéficier d’une couverture sociale maximale à moindre coût et à l’entreprise de proposer à ses salariés un avantage financier décisif, tout en bénéficiant d’un régime fiscal et social très favorable. Mais elle reste un domaine contraignant et complexe.
Contraignant, parce que les obligations légales et conventionnelles sont de plus en plus importantes. Complexe, parce que sa mise en place nécessite un engagement formel de l’employeur envers ses salariés et la souscription d’un contrat d’assurance Groupe avec un organisme assureur qui doit fournir aux salariés un certain nombre d’informations à ce sujet. Ce schéma tripartite implique donc la superposition de plusieurs corps de règles différents. Pour faire face à ces contraintes et cette complexité, c’est tout naturellement que l’entreprise se tourne vers son expert-comptable.

Pour en savoir plus : lire la Lettre régionale de Gan Assurances à destination de la profession comptable

Le CJEC Centre s’intéresse à l’épargne salariale

C’est par une réunion sur « L’épargne salariale » animée en partenariat avec GAN ASSURANCES, que le CJEC Centre a repris ses travaux en cette rentrée 2011.
Cette réunion fut l’occasion pour les 12 membres présents de revenir sur les dispositifs existants et les avantages au bénéfice du salarié et de l’employeur.
Les vins de Loire étaient à l’honneur lors de la seconde partie de cette réunion avec une dégustation de vin animée par un caviste local, expert en la matière, le tout dans un environnement parfaitement adapté et à la hauteur des saveurs découvertes. 
La fin de l’année sera consacrée à l’organisation d’une réunion placée sous le signe de l’interprofessionnalité. Notre ambition sera de nous rassembler avec nos amis avocats et notaires autour d’un thème à la croisée de nos compétences.
Notre prochain bureau sera exclusivement consacré à l’organisation de cette soirée, que nous souhaitons riche d’échanges et surtout conviviale. 
 Cette fin d’année sera également marquée par le renouvellement du bureau en place depuis maintenant 2 ans. Nous profitons donc de l’occasion pour vous inciter à nous rejoindre dans cette belle entreprise en faisant acte de candidature pour cette élection qui marquera notre prochaine Assemblée Générale. 
Valentin Doligé

Accompagnez vos clients sur les risques d’entreprise

Votre activité d’expert-comptable fait de vous des témoins privilégiés de nos clients communs. 
Ayant une vision globale de leurs activités, vous connaissez la valeur comptable des différents éléments de leur patrimoine, vous appréhendez leurs forces mais aussi leurs faiblesses.
Vous trouverez dans notre lettre les indicateurs qui vous permettront d’alerter vos clients sur les éventuels manquements dans leurs contrats, susceptibles d’entraîner, en cas de sinistre important, une remise en cause de la pérennité de leurs entreprises.

La Lettre Info’Experts Gan Assurances-Avril 2011

Faites le point sur la réforme des retraites

Être retraité et actif à la fois. Rien de plus simple depuis que la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008 a assoupli les conditions pour pouvoir cumuler d’un côté sa pension de vieillesse et de l’autre un salaire. Le législateur a levé toutes les entraves qui compliquaient le cumul emploi-retraite. Avant 2009, des conditions drastiques étaient imposées pour pouvoir cumuler un emploi et une retraite pleine: attendre 6 mois avant de reprendre une activité chez son dernier employeur, ne pas gagner plus (salaire et pension réunis) que 160 % du Smic. Ces deux contraintes ont fortement limité l’intérêt du cumul emploi-retraite. Depuis 2009, elles ont disparu de sorte qu’il redevient intéressant pour les jeunes retraités de reprendre une activité. Et selon une étude de la Caisse nationale d’assurance vieillesse, cela produit des effets : le taux de recours au dispositif de cumul emploi-retraite est en très légère progression depuis 2009. Sur la période 2005-2009, 6,7 % des retraités ont perçu un salaire contre 6,1 % sur la période 2005-2008, révèle l’étude.

Lire la Lettre Info’Experts Gan Assurances-Mars 2011