Le développement de la mission « intéressement »

GANL’intéressement n’est pas un sujet simple à aborder pour l’entreprise et l’expert-comptable. Son caractère transversal qui associe notamment finance, législation et management, nécessite la mise en oeuvre d’une approche pluridisciplinaire. L’utilisation de l’intéressement se heurte également à des réticences culturelles chez les chefs d’entreprises : recours au conseil, aspect collectif, et transparence des résultats. Ses avantages restent donc mal connus et souffrent d’un manque d’informations pourtant accessibles aux chefs d’entreprises alors qu’ils en sont les premiers bénéficiaires. Les dirigeants peuvent, en effet, bénéficier de l’intéressement et des plans d’épargne salariale (PEE et PERCO) pour des montants très conséquents : 50 % du PASS pour l’intéressement, 16 % du PASS pour l’abondement au PERCO et 8 % pour celui au PEE, et même 75 % du PASS au titre de la participation instaurée à titre volontaire dans les entreprises de moins de cinquante salariés.

Lire la suite

Publicités

L’intéressement comme mode de management des performances

Le comité social organise une journée, le Mardi 14 septembre 2010 de 9h30 à 17h00 au siège de l’Ordre des Experts Comptables 19 rue Théophile Chollet, à ORLEANS, sur le thème : 

La mise en place de l’intéressement animée par Sabrina ORJUBIN d’INFODOC EXPERTS, de 9h30-12h30

L’intéressement comme mode de management des performances animée par Patrick CRATER, du CIC Banque CIO BRO, de 14h00-17h00

Points abordés

Mise en place de l’intéressement
L’employeur a la possibilité d’associer les salariés aux résultats de son entreprise notamment par la mise en place d’un accord d’intéressement.
Les exonérations sociales attachées à l’intéressement, tant pour les entreprises que pour les salariés sont subordonnées à la conformité de l’accord aux textes législatifs et règlementaires et en particulier à la règle de non substitution de l’intéressement au salaire.
Les employeurs doivent également se montrer vigilants lors de la détermination des modalités de calcul et des modalités de répartition et ce, pour faire de l’intéressement un véritable outil de motivation des collaborateurs sans compromettre la pérennité de l’entreprise.
La conférence sera l’occasion de traiter du cadre juridique de l’intéressement (modalités de conclusion, clauses obligatoires, règles encadrant le calcul et la répartition, régime social et fiscal) et d’identifier les risques de redressement par les URSSAF.

L’intéressement comme mode de management des performances
Outil de motivation des salariés permettant de les associer à la réussite de leur entreprise au travers des objectifs de rentabilité, d’amélioration de la qualité, de productivité.
Au delà des considérations techniques, l’intéressement est aussi un outil de communication à ne pas négliger. Dans l’entreprise, c’est un des rares sujets « gagnant-gagnant » autant pour le salarié que pour l’employeur.

Bulletin de participation ci-joint