L’Expert Comptable : ensemblier des aides à l’exportation

La contraction du commerce international provoquée par la crise a conduit les pouvoirs publics français à ajuster le dispositif d’appui financier. Les entrepreneurs n’ont jamais disposé d’autant d’aides ou de procédures pour encourager les exportations. La difficulté réside dans l’assemblage de ces divers dispositifs pour obtenir le meilleur l’effet de levier. Les Experts Comptables ont un rôle de conseil important à jouer en matière d’ingénierie financière à l’international pour guider les responsables d’entreprises dans le dédale des financements, qui comprend :

– des exemptions fiscales (crédit d’impôt pour dépenses de prospection commerciale ; exonération d’impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l’étranger),

– des subventions (Sidex ; VIE ; opérations labellisées ; aides régionales et européennes),

– des avances remboursables (Fasep),

– des assurances (assurance Prospection Coface ; assurance crédit export ; assurance change),

– des garanties (garantie caution risque exportateur ; garantie préfinancement risque exportateur ; garantie des contrats commerciaux ; garantie de confirmation des crédits documentaires, CAP Export),

– des prêts (prêt pour l’export  et contrat de développement international d’Oséo).

En conséquence, les intervenants sont nombreux (Coface, Ubifrance, CRCI, Direction Régionale du Commerce Extérieur, Conseil Régional, OSEO). L’Expert Comptable pourrait, palier l’absence de « guichet unique » au service des entreprises.  

Vos contacts :

– pour la Coface : David_massenet@coface.com
et franck_corcos@coface.com

– pour la DRCE : Catherine.gardavaud@dgtpe.fr, Directrice régionale du commerce extérieur

– pour Ubifrance : Johann.remaud@ubifrance.fr