Commission de financement de l’économie

prefecture loiret
La remise en cause du concours de l’assureur crédit devra désormais faire l’objet d’un préavis d’un mois.
La décroissance se  stabilise selon les données régionales et enregistre une prévision légèrement positive.
Les effets secondaires notamment sur l’emploi continuent à dégrader l’économie.
La commission des chefs de services financiers est sollicitée fréquemment (durée moyenne des plans 17 mois).
Les recettes  fiscales de TVA sont en progression sur avril 2009.
L’activité immobilière reste très basse sans prévision de redressement à court terme.
Les relations avec les banquiers doivent gagner en régularité et le tableau de bord est aujourd’hui un outil indispensable.

Publicités