Jeu de Bourse : Les étudiants orléanais de l’IAE et du Lycée Benjamin Franklin jouent les traders

Le 25 mai 2012 a eu lieu la proclamation des résultats du Jeu de Bourse organisé, comme chaque année par l’IAE et le Lycée Benjamin Franklin d’Orléans, avec le soutien de l’Ordre des Experts-Comptables d’Orléans et de BNP Paribas. On rappelle que cette activité a pour but de sensibiliser les étudiants à l’importance des marchés financiers dans leurs futurs univers professionnels.  Le jeu démarré en février s’est déroulé avec trois équipes du Lycée Benjamin Franklin et une équipe de l’IAE , qui, chaque semaine, avaient droit à deux périodes d’activité sur les titres du CAC 40, à l’ouverture ou à la fermeture de la Bourse, qui se manifestent par l’achat et/ou la vente de titres.  Une équipe du DCG3 du Lycée Benjamin Franklin et celle du Master CCA de l’IAE sont arrivées ex-aequo. Toutes nos félicitations !

Publicités

La sécurisation du patrimoine du dirigeant

La perte de son patrimoine constitue une des causes les plus communément évoquées comme frein à la création d’entreprise; entreprendre sans tout risquer est une préoccupation majeure des entrepreneurs, qui doit les conduire à analyser, à chaque stade de la vie de l’entreprise, la protection de leur patrimoine, tant privé que professionnel. Le statut d’exercice est-il approprié? Le régime matrimonial est-il adapté à la situation? Aucun des événements susceptibles d’affecter l’intégrité de son patrimoine ne devra être négligé: octroi de garanties, risques de mise en cause de sa responsabilité civile ou pénale… Le choix de l’entreprise individuelle implique un degré de responsabilité très élevé du dirigeant face aux créanciers. Le législateur a pris conscience de cette situation et a mis en place un certain nombre de dispositifs destinés à protéger le patrimoine du chef d’entreprise : déclaration d’insaisissabilité instaurée par la loi Dutreil et plus récemment lancement du statut d’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL), qui constitue une innovation majeure pour les entrepreneurs individuels. Le chef d’entreprise doit être conscient de la nécessité de protéger son patrimoine et les intérêts de sa famille des risques liés à son activité professionnelle. L’expert-comptable peut accompagner l’entrepreneur dans ce diagnostic, prolongement naturel de sa mission principale.

Pour en savoir plus : lire la Lettre régionale de Gan Assurances à destination de la profession comptable

En quoi l’application de BALE III impactera nos entreprises ?

L’UDEL-MEDEF Loiret et le CREDIT AGRICOLE CENTRE LOIRE organisent une conférence/débat sur la nouvelle REFORME BALE III, le Mercredi 14 Mars 2012 de 18 h à 20 h à la Maison des Entreprises – 14 bd Rocheplatte à Orléans.
En quoi l’application de BALE III impactera nos entreprises ? 
Cette réunion sera animée par Benoit PASSAGA, directeur des entreprises, collectivités publiques et promotion immobilière du Crédit Agricole Centre Loire et Laurent CAZELLES, directeur des finances et des engagements. 
Olivier Renaudeau, président, et Olga Guitton, déléguée générale de l’UDEL-MEDEF Loiret comptent sur votre présence pour échanger sur cette nouvelle réforme.
Vous pouvez vous inscrire en adressant un mail à l’adresse suivante : dmabileau@udel45.com ou par téléphone au 02 38 78 18 04.

La crise, les retraites, et la gestion de patrimoine

Les étudiants du Master II Droit et Gestion du Patrimoine Privé d’Orléans organise leur conférence annuelle sur le thème de :  » La crise, les retraites, et la gestion de patrimoine « , le vendredi 17 février 2012 à 19h00 à la Faculté de Droit Economie et Gestion d’Orléans.
Cette conférence réunira des professionnels d’horizons différents qui proposeront leur point de vue sur l’avenir des retraites dans un contexte
de crise et sur les solutions qu’offre la gestion de patrimoine.

Merci de confirmer votre présence par mail à l’adresse suivante etiennepeyrou@sfr.fr ou master2dgpp@gmail.com

EIRL : les précisions réglementaires sont enfin publiées

Le statut d’Entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL) permet au chef d’entreprise de protéger son patrimoine personnel et d’être soumis à l’impôt sur les sociétés sans être contraint de créer une personne morale.
La loi de finances rectificative pour 2011 du 29 juillet aménage la mise en œuvre de ce statut dont les dispositions viennent d’être complétées par un décret du 30 janvier 2012.
Ce texte apporte des précisions afin de :
• garantir à l’entrepreneur individuel exerçant une activité antérieure et restant assujetti au régime d’imposition réel et à l’impôt sur le revenu la neutralité fiscale du passage au régime de l’EIRL, en évitant que l’affectation d’éléments constitutifs du patrimoine ne génère des plus-values soumises à taxation ;
• définir la notion de biens nécessaires à l’activité, qui doivent toujours faire l’objet d’une affectation à l’activité professionnelle ;
• imposer également une information des tiers du lieu où a été déposée la déclaration d’affectation du patrimoine lorsque l’EIRL s’est immatriculé à un nouveau registre, notamment à l’occasion d’un transfert de siège.
Décret n° 2012-122 du 30 janvier 2012 relatif à l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée
www.legifrance.gouv.fr

Découvrez les simulateurs Flash Fiscalité et Flash Gestion

Découvrez trois outils de calcul en matière de gestion permettant de déterminer :

  • L’Indice coût construction.
  • Le montant des frais kilométriques.
  • La valorisation du capital épargne.

et cinq outils de simulation en matière fiscale :

  • Graphique des tranches d’Impôt sur le Revenu (IR): en fonction de votre situation familiale, déterminez le taux d’imposition applicable par tranche de revenu.
  • Quotient familial : déterminez votre quotient familial en fonction de votre situation personnelle.
  • IR Flash : calculez le montant de votre impôt.
  • Option Dividende : optimisez la taxation de vos dividendes (prélèvement libératoire ou barème progressif).
  • ISF Flash : calculez le montant de votre Impôt Sur la Fortune (ISF).

Pour tout renseignement complémentaire, contactez votre Expert Comptable !

Défiscalisation liée à la loi Monument historique

Article paru dans La République du Centre du 15 décembre 2011