Retweeter n’est pas sans risque

tweetUn enquête récente révèle que, sur Twitter, bon nombre d’internautes ont tendance à relayer l’information auprès de leurs abonnés sans en vérifier le contenu. Ainsi un pourcentage significatif de retweets (15 % sur les 2,7 millions pris en compte) n’enregistrent aucun click préalable. Toute la puissance de l’outil de microblogging est dans cette faculté de partage offerte par le retweet (RT), une pratique courante, qui n’est pas sans soulever un certain nombre questions d’ordre juridique.
Les conséquences juridiques du retweet / Emmanuel Netter – Un peu de droit – 14 décembre 2012
http://www.unpeudedroit.fr/droit-des-nouvelles-technologies/les-consequences-juridiques-du-retweet/