Les mots de passe et codes PIN les moins sûrs sont les plus utilisés et de loin

Mark Burnett a collecté 6 millions de mots de passe dans le monde anglophone. Sans surprise, 5% d’Internautes utilisent le mot de passe « password ». De plus, 91% de ces 6 millions d’utilisateurs se partagent seulement 1000 mots de passe, ce qui facilite grandement les intrusions éventuelles. Du côté des codes PIN, le constat d’un spécialiste de la société de sécurité ESET est aussi sévère : quand un utilisateur peut choisir son code, il le fait majoritairement parmi une liste de 25 codes préférentiels, jugés faciles à mémoriser (« 0000 », « 1234 », « 1111 »…). En 10 tentatives seulement, un individu malveillant a de sérieuses chances d’accéder au service protégé.

Publicités