Jeu de Bourse : Les étudiants orléanais de l’IAE et du Lycée Benjamin Franklin jouent les traders

Le 25 mai 2012 a eu lieu la proclamation des résultats du Jeu de Bourse organisé, comme chaque année par l’IAE et le Lycée Benjamin Franklin d’Orléans, avec le soutien de l’Ordre des Experts-Comptables d’Orléans et de BNP Paribas. On rappelle que cette activité a pour but de sensibiliser les étudiants à l’importance des marchés financiers dans leurs futurs univers professionnels.  Le jeu démarré en février s’est déroulé avec trois équipes du Lycée Benjamin Franklin et une équipe de l’IAE , qui, chaque semaine, avaient droit à deux périodes d’activité sur les titres du CAC 40, à l’ouverture ou à la fermeture de la Bourse, qui se manifestent par l’achat et/ou la vente de titres.  Une équipe du DCG3 du Lycée Benjamin Franklin et celle du Master CCA de l’IAE sont arrivées ex-aequo. Toutes nos félicitations !

Les Experts Comptables au service des particuliers

Article paru dans la Renaissance du Loir et Cher

Pour vos impôts, contactez un Expert Comptable !

Les Experts Comptables de la région en direct sur France Bleu pour une émission spéciale déclaration de revenus

Ecouter l’émission Les Experts” du vendredi 28 mai 2012 sur France Bleu Orléans, Christophe BEAUFILS, Expert Comptable, répond aux questions des auditeurs sur leur déclaration de revenus.

Les aspects sociaux de la transmission d’entreprise

Le Comité social a organisé, mardi dernier, une conférence sur Les aspects sociaux de la transmission d’entreprise, animée par Nicolas GALISSOT, Consultant INFODOC EXPERTS.
La dizaine de participants, Experts Comptables, collaborateurs de cabinet d’expertise comptable et partenaires, a pu échanger sur les différents points abordés :
– la présentation des différents cas de transmission : transmission simple ou transmission avec fusion, où l’entité  est intégrée à une autre entreprise,
– les incidences du tranfert sur le statut individuel de l’entreprise notamment sur les contrats de travail des salariés et le statut du dirigeant, ainsi que les éventuelles  problématiques. Il a été également présenté les incidences sur  le statut collectif de l’entreprise les accords collectifs et conventions CNN , les représentants du personnel, l’épargne salariale, la retraite et la prévoyance,  l’accord Senior/ pénibilité.
Enfin, l’entrepreneur peut être guidé par un Expert Comptable pour réaliser son audit de transmission avec les principaux éléments à recueillir.

Allégement des cotisations patronales d’allocations familiales

Les modalités de calcul des cotisations d’allocations familiales et d’adaptation des modalités de calcul de l’allégement général des cotisations patronales applicables à compter du 1er octobre 2012 sont précisées par le décret du 4 mai 2012.
Rappelons que la loi de finances rectificative pour 2012 du 14 mars 2012 a instauré un allègement progressif des cotisations patronales d’allocations familiales.
Le décret indique le barème des cotisations d’allocations familiales qui est déterminé en fonction du niveau de la rémunération versée au salarié. Ainsi :
– aucune cotisation n’est due pour les rémunérations inférieures à 2,1 fois la valeur du salaire minimum de croissance calculé pour un an ;
– le taux de la cotisation est croissant entre 0 % et 5,4 % pour les rémunérations comprises entre 2,1 et 2,4 fois la valeur du salaire minimum de croissance calculé pour un an ;
– ce même taux est fixé à 5,4 % pour les rémunérations supérieures à 2,4 fois la valeur du salaire minimum de croissance calculé pour un an.
Le décret tire également les conséquences de l’introduction de ce nouveau barème sur le dispositif de réduction générale des cotisations patronales.
Il est applicable aux rémunérations versées à compter du 1er octobre 2012.
Décret n° 2012-664 du 4 mai 2012 relatif aux taux et aux modalités de calcul des cotisations d’allocations familiales et de la réduction générale de cotisations patronales de sécurité sociale

Rachat de trimestres pour les travailleurs non-salariés

Le décret du 3 mai 2012 renvoie à un arrêté ministériel les conditions de majoration et de minoration de la cotisation due en cas de rachat de trimestres à l’assurance vieillesse des travailleurs non-salariés des professions artisanales, industrielles et commerciales (dit « rachat Madelin »). Ce texte entre en vigueur le 6 mai 2012.
L’arrêté du 3 mai 2012 fixe le coefficient applicable compte tenu de l’âge de l’intéressé à la date de la demande de rachat qui minore ou majore le montant des cotisations de rachat.
Ainsi, ce coefficient augmente avec l’âge de l’intéressé. Il est par exemple fixé à 0,980 pour les intéressés de mois de 30 ans et de 1,186 pour les 65 ans et plus.
Décret n° 2012-638 du 3 mai 2012 relatif au rachat de trimestres prévu au I de l’article L. 634-2-1 du code de la sécurité sociale pour les travailleurs non-salariés des professions artisanales, industrielles et commerciales
Arrêté du 3 mai 2012 pris pour l’application de l’article D. 634-2-2 du code de la sécurité sociale et fixant le coefficient de minoration ou de majoration par âge applicable au montant des cotisations du rachat prévu au I de l’article L. 634-2-1 du code de la sécurité sociale

Agiris : nouveau partenaire du Conseil !

Découvrez la gamme de produits et services qui répondent au cœur de métier des experts-comptables.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 401 autres abonnés